Retour

L’essence du rire

« Le rire est l’état naturel de la Conscience Divine ». « Le rire est une impulsion de conscience qui se propage à travers vos cieux, d’une planète à l’autre, à travers votre voie lactée et jusqu’aux confins de l’infini. Aussi « infini que la Divine Conscience. Il est venu à l’existence au moment du Big Bang.

« Qu’est-ce que le Rire ? C’est une réaction spontanée de la conscience à une situation où deux événements, ou incidents, ou personnes sont incompatibles – dans l’ordre « naturel des choses – elles sont étrangères l’une à l’autre – en désaccord ou en opposition.

« C’est une réaction en chaîne que vivent toutes les choses des espèces supérieures, capables de jugement ou de perception. Il élimine les tensions. La « réaction en « chaîne » se ressent au niveau du diaphragme qui protège le cœur et le système nerveux.

« Comme vous l’avez vu en examinant la nature de la création, tout ce qui est possible a été fait, dans l’évolution de la conception et de la croissance des corps vivants, « pour créer un corps parfaitement adapté et convenant à l’environnement, afin de permettre à l’occupant du corps d’être à l’aise et heureux et de vivre sans tensions.Les « tensions sont les ennemies de la santé.

« Elles sont contraires à la Volonté de la Conscience Divine.

« Un éclat de rire spontané et cordial est tout d’abord vécu comme un jaillissement de conscience qui se propage dans la tête, provoquant l’allègement de toute la « conscience. Il est immédiatement suivi de la « réaction en chaîne » physique du rire, vécue comme un léger battement de la respiration sur le diaphragme pour éliminer « toute tension et faire disparaître tout résidu d’amertume.

« Parfois, le rire provoqué par une situation très amusante se prolonge tellement que la personne finit par être complètement exténuée – mais aussi heureuse et « regrettant que le rire se soit terminé.

« La plupart des gens témoigneront que le rire engendre un sentiment de bien-être, même s’il y avait de la discorde une minute auparavant. Si quelqu’un peut rire « sincèrement en voyant l’absurdité d’une situation, là où il y avait auparavant irritation ou offense, la tension disparaît et des relations amicales se restaurent « spontanément.

« Le rire est un véritable don d’amour pour la créature possédée par son ego et qui a besoin de s’en libérer.

« La pulsion égoïque relâchant progressivement son emprise sur votre esprit et vos émotions, vous découvrirez que le rire vous viendra spontanément et vous apportera « une merveilleuse sensation de libération. La « réaction en chaîne » du rire élève vos fréquences vibratoires de conscience non seulement parce que c’est de l’énergie « libérée là où vous en avez le plus besoin – au-dessus du cœur, dans votre diaphragme, le siège de vos émotions, mais parce que le RIRE est de la pure Conscience « Divine.

« Ainsi, le rire est Divin.

« LE RIRE et votre enfant intérieur.

« En lisant ces Lettres et en méditant, pendant que vos niveaux de fréquences vibratoires de conscience s’élèvent, vous découvrirez que votre esprit n’est plus à l’aise avec « les vieux schémas mentaux. Vous rechercherez des moyens et des façons de les éjecter de votre conscience. En vous élevant spirituellement et en étant de plus en plus « désireux de vous décharger de pulsions égoïques humaines indésirables, le conflit de votre sensibilité vous deviendra de plus en plus pesant, et vous aspirerez alors à « prier pour recevoir du soulagement. Vous découvrirez qu’en vous tournant vers la Conscience Divine et en demandant ardemment l’Aide Divine, cette aide vous viendra « sûrement. Vous arriverez à vous libérer de pensées et de réactions indésirables, et vous découvrirez ensuite que le rire devient de plus en plus spontané. Vous « découvrirez aussi que les tensions disparaissent et que vos pensées deviennent beaucoup plus légères, vos relations plus faciles, plus affectueuses, beaucoup plus « approbatrices, plus conscientes de la vie elle-même et de tout ce qu’elle a à vous offrir, à vous montrer et à vous faire vivre. Vous tirerez davantage de joie de plaisirs « simples, vous serez moins blasé dans vos appétits, vous aurez besoin de moins de nourriture, de divertissements ; vous serez plus heureux de votre propre compagnie « et commencerez finalement à vous réjouir en votre propre compagnie parce que la CONSCIENCE DIVINE infusera votre conscience humaine de Son propre Etat « sublime de BIEN-ETRE.

« Petit à petit vous retournerez à votre état « d’enfant », qui contemple le monde d’un œil heureux et curieux.

« Il ne s’agit pas de sénilité ; il s’agit d’un état plus conscient et plus vibrant, quel que soit votre âge.

« C’est l’état d’être » dont je parlais quand je disais : « A moins que vous ne redeveniez comme de petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux ». En « fait, j’ai dit que lorsque vous entrez dans le Royaume des Cieux, vous devenez comme un petit enfant – un enfant émerveillé et joyeux.

« Je donne ces lettres au monde afin que ceux qui les lisent et les absorbent puissent finalement entrer dans le « Royaume des Cieux » et atteindre cet état de joie qui « provient de la pureté d’esprit et de l’innocence. »

Tiré des 9 Lettres du Christ dans « Le Christ revient, Il dit Sa Vérité ». Editions Interkeltia – www.interkeltia.com – interkeltia@hotmail.fr


Université du rire à Paris © - Association “T'es plus chouette quand tu souris” - mentions légales